Bridge énergies, un acteur pétrolier
engagé dans la gestion environnementale


Vers une transition énergétique pérenne

La récupération de chaleur,
projet d’envergure de recyclage
avec Kerdos Energy


Bridge énergies souhaite développer ses activités de façon durable, avec responsabilité et engagement. À cette fin, Bridge énergies travaille depuis presque deux années avec la société Kerdos Energy afin de valoriser la chaleur, issue de l’eau de gisement.

La chaleur récupérée permet d’alimenter un réseau de chaleur pour des applications à basse température (< 60°C) comme les logements, les bâtiments tertiaires ou administratifs et les installations agricoles et industrielles.

Ce projet à valeur ajoutée a besoin d’utilisateurs tout au long de l’année. Sur les 7 GWh de disponibles, ont été identifiés déjà trois utilisateurs pour un total de 2.8 GWh. Un projet de séchoir agricole (1.3 GWh) est en cours de discussion avec les agriculteurs de la commune de Nonville (et des communes limitrophes).

Bridge énergies, fournisseur d’énergie décarbonée pour participer à la transition énergétique française


La production du site de Nonville génère un volume important d’eau chaude à 67°C. Il est possible de récupérer cette chaleur.

Les circuits primaire et secondaire sont séparés par un échangeur. Cet échangeur est étanche, l’eau de chauffage reste donc une eau propre car elle n’est pas mélangée à l’eau de production.

Cette énergie est décarbonnée, c’est-à-dire qu’elle ne génère pas d’émissions de CO2 car il s’agit de valorisation de chaleur fatale. Ce projet s’inscrit dans la transition énergétique de la France.

La chaleur disponible à Nonville


La chaleur disponible mois par mois sur le site de Nonville représente environ 7 GWh/an . Cette dernière est stable, tous les mois de l’année, hiver comme été. 

Il convient de maximiser l’utilisation du réseau de chaleur, c’est-à-dire de trouver des débouchés pour l’ensemble des calories produites. En effet, cette chaleur disponible doit être utilisée afin d’équilibrer les investissements et les frais de fonctionnement.

LES UTILISATEURS POTENTIELS

Sur les 7 GWh disponibles, des utilisateurs ont été identifiés pour 2,8 GWh :

  • serres : 1,9 GWh
  • logements : 1,3 GWh
  • salle des fêtes : montant faible
  • le projet de séchoir agricole représente 1,3 GWh.

Il reste encore 2,9 GWh disponibles permettant d’attirer une nouvelle activité sur le territoire. Le réseau de chaleur ne pourra se faire qu’en combinant les différents utilisateurs, avec une bonne synchronisation été/hiver.


© Bridge énergies – 
Conception Com’ à la Française.